Performance d’Innyang Low

Pour fêter les dix ans de l’installation de l’Ecole professionnelle des arts contemporains (epac) à Saxon, son directeur outre-mer, Innyang Low, a réalisé, samedi 24 septembre 2011, une performance picturale monumentale sur un tissu posé au sol de 18 mètres sur 18 mètres en deux heures de temps. Impressionnant.

Il est 16h30. Certains spectateurs de la performance montent dans l’hélicoptère Ecureuil AS350 B3 de la société Eagle pour contempler l’œuvre vue du ciel. L’artiste suisse d’origine singapourienne, Innyang Low, vient en effet de mettre un point final à sa performance picturale après deux heures d’engagement corporel total sur les 324 mètres carrés de tissu agrippé au sol bitumé de la place du Casino de Saxon. A plus de 64 ans, cet artiste international qui a voyagé dans près de 60 pays, essuie son pinceau et pose au sol le bidon rouge de deux litres de peinture acrylique qui lui a servi à réaliser son œuvre.

Dessinateur de dragons

Innyang, épuisé, contemple son gigantesque dragon chinois posé devant lui: «J’ai peint un dragon que l’appelle noir et or à Taiwan. C’est un dragon gardien des richesses du monde, non seulement, l’or ou l’argent mais aussi tout ce qu’il y a de précieux sur cette planète. Et c’est important dans le contexte actuel», lance cet artiste qui a déjà réalisé de nombreuses performances monumentales dans des villes comme Paris, Taipei, Tainan, Cracovie. Il est l’un des meilleurs dessinateurs de dragon chinois du monde. Son maître dans cet art a été son grand-père qui est considéré comme le meilleur dessinateur de dragons de Taiwan. D’origine singapourienne, Innyang a travaillé dans les effets spéciaux en Californie et dans de nombreux pays asiatiques. Il est arrivé en Suisse il y a plus de 20 ans, attiré par les montagnes du Valais qui lui font penser aux crêtes d’un dragon. Depuis 1995, il travaille comme professeur et directeur over sea de l’epac qu’il a contribué à développer et à ouvrir vers l’Asie.

Le mouvement

La base de son art est un questionnement sur le mouvement. Au-delà de la simple performance, Innyang Low restitue le rythme primordial et les mouvements vitaux qui sous-tendent l’univers, selon les principes de la philosophie taoïste. La rapidité d’exécution de l’œuvre est proportionnelle à la clarté de l’image mentale préformée. Inn-Yang s’intéresse moins à l’interprétation de la réalité qu’à la nécessité intérieure qui anime son geste. Comme l’écrit Frank Popper, théoricien de l’art cinétique parisien: «Les œuvres d’Innyang Low répondent à la fois à la tradition cinétique qui se veut annonciatrice de l’art technologique et virtuel et au courant cinétique qui met l’accent sur l’énergie vitale».

Sous le soleil de Saxon, Innyang Low conclut: «Ce sera ma dernière performance. Je suis heureux d’avoir pu offrir cela aux autorités et aux habitants de la commune de Saxon qui m’ont adopté et qui soutiennent notre école depuis 10 ans».

Grégoire Praz

Encadré : Une école en pleine expansion

Depuis son installation à Saxon en 2001, l’epac est une école privée délivrant les titres de bachelor et master en art reconnus au niveau européen. Première école spécialisée de bande-dessinée de Suisse, l’epac a été fondée en 1993 à Sion par Patrizia Abderhalden, une artiste d’origine zurichoise. Gzergorz Rosinski, célèbre dessinateur de Thorgal la rejoint en 1995. 18 ans plus tard, 85 élèves suivent une formation professionnelle à l’epac et de nombreux échanges d’élèves et de professeurs ont lieu entre Taiwan et la Pologne. Le premier master de Game Art de Suisse vient d’être lancé au début septembre 2011. Cette formation sur quatre semestres permettra à l’étudiant de devenir un réel concepteur et développeur de jeux vidéo pouvant être commercialisés sur le marché.

Liens:

Site de l’école:

http://www.epac.ch

Site personnel de l’artiste:

http://www.absolutearts.com/innyanglow

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s